la voie du jaguar
informations et correspondance pour l’autonomie individuelle et collective

Accueil > essais et documents > appels et déclarations > C’est maintenant ou jamais, sauvons Wirikuta, cœur sacré du Mexique

C’est maintenant ou jamais, sauvons Wirikuta,
cœur sacré du Mexique

jeudi 3 novembre 2011, par Wirikuta

À la société civile nationale et internationale,
Aux peuples originaires du monde,
Au Congrès national indigène,
Au Mouvement pour la paix dans la justice et la dignité,
Aux gouvernements du monde,

Le Front pour la défense de Wirikuta Tamatsima Wa’haa, avec à sa tête le Conseil régional wixárika, émet le communiqué suivant à ceux qui, par leur solidarité, nous ont montré leur démarche et leur lutte, aux hommes et femmes honnêtes du monde, aux peuples, nations et tribus indigènes, aux étudiants solidaires et conscients, à ceux qui souffrent la douleur produite par la guerre qu’affronte ce pays et qui s’exprime sous tant de formes : injustices sur tout le territoire national envers les écologistes, les maîtresses de maison, celles et ceux qui défendent les droits humains, ceux qui chantent, prient et dansent pour qu’on n’oublie pas que notre Mère la Terre est vivante, ceux qui respectent la parole donnée en commençant par respecter celle de nos ancêtres qui continuent à donner la pluie, le maïs, la vie, et de nouveaux levers de soleil.

Considérant

- Que le désert sacré de Wirikuta est toujours menacé par des entreprises minières et agro-industrielles qui mettent en péril la survie de ce lieu fondamental pour l’équilibre de la vie dans le monde.

- Que cela fait plus d’un an que le peuple wixárika et avec lui des milliers de personnes dans le monde ont élevé la voix à cause de la tentative de faire disparaître l’un des lieux sacrés les plus importants de la planète, et fondamental pour veiller à l’existence du peuple wixárika ; avec la voix collective de ses assemblées communautaires, qui est portée par ses autorités traditionnelles et agraires, par ses guérisseurs et ses anciens, ils sont la pointe de la flèche qu’est le Front de défense de Wirikuta Tamatsima Wa’haa.

- Que la réponse du gouvernement face à cette demande a été d’accorder davantage encore de concessions et de permis à de grandes entreprises minières et agro-industrielles pour dévaster tout le territoire sacré, au prix d’une misère extrême dans les communautés du désert, de l’assassinat de la culture wixárika et de l’équilibre du cosmos.

- Que l’État mexicain a ignoré les obligations en matière de droits indigènes qu’il a contractées dans les conventions et traités internationaux.

- Que l’État mexicain trahit la parole qu’il a donnée dans le pacte de Hauxa Manaká, signé en 2008 entre l’exécutif national et les gouverneurs de quatre États de la République.

- Que le Conseil régional wixárika a décidé de porter à la ville de Mexico sa parole adressée aux peuples et gouvernements du monde.

Aujourd’hui, plus d’un an après que notre parole est devenue une exigence historique, dans l’espoir qu’un lendemain soit possible pour nous tous qui continuons à dépendre de ce que le Soleil renaisse chaque jour,

Nous t’appelons à te joindre à la campagne de mobilisation :
Sauvons Wirikuta, Cœur sacré du Mexique
sous le mot d’ordre : C’est maintenant ou jamais
qui aura lieu les 26 et 27 octobre 2011.

Comment participer :

Participe activement aux réunions avec des intellectuels, des universitaires, des artistes et des mouvements sociaux que tiendra le peuple wixárika. Le calendrier sera communiqué lors de la conférence de presse que donnera le Front pour la défense de Wirikuta et le Conseil régional wixárika le 26 octobre, à 10 h 30 au Centre de droits humains Miguel Agustín Pro, 57 B rue Serapio Rendón, Colonia San Rafael.

Assiste à la réception de bienvenue à la délégation wixárika qui aura lieu à la Cité universitaire le 26 à 16 h 30.

Accompagne-nous à la marche qui aura lieu le 27, rassemblement à 16 heures à l’Ange de l’Indépendance, puis nous marcherons jusqu’au Musée d’anthropologie en passant par la résidence officielle [présidence de la République, NdT] de Los Pinos ; n’oublie pas de faire des offrandes d’yeux de dieu [sorte de petite tapisserie rituelle typique de la culture wixárika, NdT] et d’apporter une bougie ou une veilleuse, utilise ta créativité à des banderoles et des mots d’ordre relatifs à la défense de Wirikuta. Il y aura de la musique et des activités culturelles.

Participe depuis ta ville et ta communauté en réalisant des forums, des ateliers, des marches, des réunions d’information, des fêtes, des performances, etc. Envoie des photos ou des vidéos qui montrent ta solidarité avec Wirikuta aux adresses électroniques suivantes :

Président du Mexique
Felipe Calderón

Ministre de l’Intérieur
Secretario de Gobernación

Bureau du haut-commissaire des Nations unies aux Droits humains
OACNUD

et pour leur diffusion : Front pour la défense de Wirikuta Tamatsima Wa’haa
Frente en Defensa de Wirikuta
et AJAGI

Nous comptons sur ton soutien.

Respectueusement,

Front pour la défense de Wirikuta Tamatsima Wa’haa
Conseil régional wixárika pour la défense de Wirikuta

Traduit par el Viejo.

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

SPIP | Ouvaton.coop | | Plan du site | Suivre la vie du site RSS 2.0