la voie du jaguar
informations et correspondance pour l’autonomie individuelle et collective

Accueil > essais et documents > appels et déclarations > Le 9 novembre 2013, journée mon­diale d’action contre les mines d’or en (...)

Le 9 novembre 2013, journée mon­diale d’action
contre les mines d’or en Chalcidique, au nord de la Grèce

dimanche 3 novembre 2013

Ce qui se passe

La Chalcidique est d’une beauté natu­relle telle que tous les ans elle est inondée de tou­ristes venus du monde entier. Dans la par­tie occidentale de la Chalcidique se trouve la forêt pri­maire de Skouries. Depuis quelques années, la société minière multi­na­tio­nale Eldorado Gold est éta­blie à Skouries. Avec le concours de puis­sants inté­rêts privés locaux, elle a entamé des acti­vi­tés d’extraction minière à grande échelle.

Ainsi, la des­truc­tion irré­pa­rable de l’écosystème de Skouries est déjà en cours, impli­quant des dan­gers majeurs de pollu­tion du sol et de l’aqui­fère de toute la Chalcidique occi­den­tale par des métaux lourds.

Quand l’injustice se fait loi

Nous habi­tons en Chalcidique et nous sommes pêcheurs, agri­cul­teurs, éle­veurs, api­cul­teurs, entrepreneurs et scientifiques. En un mot comme en mille, nous sommes des gens qui aimons notre pays.

Lorsque, il y a plu­sieurs années, nous avons demandé aux auto­ri­tés de nous infor­mer et d’avoir une consul­ta­tion publique au sujet de l’extraction d’or dans notre région, elles ont reporté la chose à un avenir qui n’est jamais venu.

Lorsque nous nous sommes adres­sés à des ins­tances scien­ti­fiques neutres pour connaître les impacts poten­tiels de l’extraction sur nos vies, elles nous ont expli­qué que la des­truc­tion serait irré­pa­rable, pour ce qui concerne tant les éco­sys­tèmes que l’économie de la région.

Lorsque nous avons saisi les tri­bu­naux com­pé­tents, ceux-ci n’ont procédé qu’au contrôle de la léga­lité des per­mis d’extraction, sans statuer sur le fond et, donc, sur la destruction.

Quand nous avons mani­festé contre les mines, des forces spé­ciales de la police sont inter­ve­nues comme une armée d’occupation, en nous violen­tant et en nous ter­ro­ri­sant, nous et nos enfants.

Lorsque, au mois d’août, il a été offi­ciel­le­ment annoncé qu’au vil­lage de Néochori, qui se trouve dans notre région, l’eau potable n’était plus potable à cause de sa teneur éle­vée en arse­nic, l’État n’a pas mené d’enquête pour établir le lien poten­tiel entre la pré­sence d’arsenic dans l’eau et les forages réa­li­sés par la société minière à proxi­mité des sources qui alimentent le vil­lage en eau.

Lorsque, tout récem­ment, les ins­ti­tu­tions de l’Union euro­péenne ont exa­miné l’aide de l’État à l’« inves­tis­se­ment », la Cour de l’Union européenne a condamné la Grèce pour avoir accordé aux socié­tés d’extraction de Chalcidique des millions d’euros d’aides illégales.

Lorsque nous nous ren­dons dans la forêt de Skouries pour nous occuper de nos ruches, nous ren­con­trons des hommes armés d’Eldorado Gold qui véri­fient nos iden­ti­tés et nous en inter­disent l’accès.

Et, doré­na­vant, l’État grec qua­li­fie notre mou­ve­ment de « mou­ve­ment cri­mi­nel » et assi­mile nos actions à l’activité crimi­nelle de l’Aube dorée nazie. Il a empri­sonné quatre des habi­tants et a entamé des poursuites contre des dizaines d’autres, don­nant un caractère juridique à la violence et à l’injustice dont nous sommes victimes.

Résister devient un devoir

Nous sommes des habi­tants de la Chalcidique et des Grecs soli­daires de tout le pays. Depuis trois ans, nous sor­tons dans les rues pour lutter pour notre pays. Nous ne récla­mons pas sim­ple­ment nos droits. Nous récla­mons notre vie et notre ave­nir, la vie et l’avenir de nos enfants.

Nous sommes soli­daires avec toute per­sonne qui lutte pour la vie, l’égalité, la liberté, la dignité. La péna­li­sa­tion et la répres­sion des luttes des mou­ve­ments sociaux qui sou­tiennent les droits fondamentaux représentent la seule réac­tion d’un sys­tème de pou­voir en panique.

Il est de notre devoir de pro­té­ger, en éle­vant la voix, tous ceux qui résistent contre l’arbitraire du pou­voir. Nous estimons que, unis, nous sommes forts.

Nous lan­çons un appel pour que, le samedi 9 novembre, des manifestations, des évé­ne­ments, des actions aient lieu dans le monde entier pour mettre fin aux pour­suites et à l’emprisonnement des habitants qui luttent et pour que cessent immé­dia­te­ment les acti­vi­tés d’extraction en Chalcidique.

Notre lutte est à un tour­nant critique.

À pré­sent, nous avons besoin de vous, tous.

#saves­kou­ries

JPEG - 75.5 ko

Le 9 novembre, partout en Grèce et dans le monde entier

Source :
Okeanews

Le 9 novembre 2013 à Thessalonique, plus de quinze mille manifestant·e·s
contre l’exploitation minière en Chalcidique

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

SPIP | Ouvaton.coop | | Plan du site | Suivre la vie du site RSS 2.0