la voie du jaguar
informations et correspondance pour l’autonomie individuelle et collective

Accueil > essais et documents > appels et déclarations > Déclaration sur les événements en Égypte

Déclaration sur les événements en Égypte

dimanche 18 août 2013, par Tahrir-ICN

Les événements des deux jours passés sont la dernière étape d’une suite d’épisodes par lesquels les militaires peuvent consolider leur emprise sur le pouvoir, pour en finir avec la révolution et revenir à un État militaire/policier.

Le régime autoritaire de la Fraternité musulmane doit partir. Mais ce qui le remplace actuellement est le vrai visage de l’armée en Égypte : pas moins autoritaire, pas moins fasciste et certainement plus difficile à détrôner.

Le massacre perpétré par l’armée contre les partisans de Morsi sur la place Nahda et à Raba’a a fait environ cinq cents morts et jusqu’à trois mille blessés (chiffres du ministère de la Santé, la réalité est probablement beaucoup plus élevée). C’était un acte préorchestré de terrorisme d’État. Son but est de diviser le peuple et de pousser les Frères musulmans à créer davantage de milices pour se venger et se défendre. Cela permettra en même temps à l’armée d’étiqueter tous les islamistes comme terroristes et de créer un « ennemi intérieur » dans le pays qui lui permette de maintenir le régime militaire en un constant état d’urgence.

Ils s’en prennent aujourd’hui aux Frères musulmans, mais ils persécuteront demain quiconque ose les critiquer. Déjà l’armée a déclaré l’état d’urgence pour un mois, donnant à la police des pouvoirs exceptionnels et militaires ; le couvre-feu de 19 heures à 6 heures a été déclaré de la même façon dans de nombreuses provinces. Cela donne à l’armée les mains libres pour réprimer la dissidence. Il s’agit d’un retour au temps d’avant la révolution, où l’état d’urgence restait en vigueur depuis 1967 et fournissait le cadre d’une ample répression et de la négation des libertés.

Le caractère du nouveau régime est clair. Il y a juste quelques jours ont été nommés dix-huit nouveaux gouverneurs, qui proviennent majoritairement des rangs de l’armée et de la police ou encore des vestiges du régime Moubarak. Il y a aussi eu des attaques continues contre les travailleurs qui poursuivent la grève pour leurs droits (comme l’attestent l’attaque récente de l’armée et l’arrestation des travailleurs de la métallurgie en grève à Suez). Le régime militaire fait également la chasse aux activistes révolutionnaires, il y a des journalistes battus et détenus, les étrangers témoins des événements ont été menacés. Tant les médias locaux que mondiaux disent des demi-vérités et construisent des récits soutenant l’agenda politique. La contre-révolution est en plein développement et, dans son effort de diviser pour vaincre, elle sait comment briser l’unité du peuple.

Au cours des deux derniers jours, il y a eu une augmentation des représailles sectaires, avec plus de cinquante églises et institutions chrétiennes attaquées. Ni l’armée et ni la police n’ont été vues protégeant ces bâtiments de la communauté chrétienne. C’est autant dans l’intérêt de l’armée que des Frères musulmans d’attiser les tensions et de créer la peur et la haine dans le peuple. Ils se battront pour le contrôle de l’État pendant que le sang du peuple remplit les rues.

Nous condamnons les massacres de Raba’a et de la place Nahda, les attaques contre les travailleurs, les activistes et les journalistes, la manipulation du peuple par ceux qui se disputent le pouvoir, les attaques sectaires. Pour que la révolution se poursuive, le peuple doit rester uni dans son opposition aux abus et à la tyrannie du pouvoir, quels que soient les dirigeants.

À bas l’armée et Al-Sissi !
À bas les vestiges du régime Moubarak et l’élite des affaires !
À bas l’État ! Tous les pouvoirs aux communautés autonomes !
Vive la révolution égyptienne !

Tahrir-ICN
15 août 2013

Source du texte original :
tahriricn.wordpress.com

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

SPIP | Ouvaton.coop | | Plan du site | Suivre la vie du site RSS 2.0