la voie du jaguar

informations et correspondance pour l’autonomie individuelle et collective


Accueil > essais et documents > appels et déclarations > Procès en appel pour « jet de feuilles d’origine végétale »

Procès en appel pour « jet de feuilles d’origine végétale »

vendredi 2 octobre 2020, par L’Amassada

Mardi 6 octobre sera jugé au tribunal de Montpellier un militant accusé de « violences aggravées » pour « jet de feuilles d’origine végétale ».

Ce procès a lieu presque un an jour pour jour après l’expulsion et la destruction des cabanes de l’Amassada. L’Amassada, c’était un lieu d’occupation et de lutte contre un méga-transformateur électrique, à Saint-Victor en Aveyron, nœud d’une gigantesque autoroute internationale de l’électricité. Le méga-transformateur a pour vocation de récolter l’électricité produite par des centaines d’éoliennes implantées en Aveyron et dans les départements limitrophes. Des terres agricoles accaparées par RTE (Réseaux de transport d’électricité, filiale d’EDF), il ne reste qu’un cratère à ciel ouvert. Voici le visage de la transition énergétique :

Avant la transition énergétique

Après la transition énergétique

Le 21 janvier 2017, à Rodez, six cents personnes manifestaient contre les éoliennes industrielles, une manifestation dans une ambiance conviviale où l’idée était d’enterrer symboliquement les projets devant la préfecture à l’aide de feuilles (d’origine végétale !) et de terre (de type humus organique). Des gendarmes retranchés à l’intérieur ont soudainement gazé toute la foule, enfants et personnes âgées comprises. Deux heures plus tard, notre camarade est interpellé dans son camion. Dans sa poche, un opinel, de quoi le placer immédiatement en garde à vue. Il leur fallait bien un prétexte pour pouvoir juger toute la manifestation.

En 2017, il a été condamné pour les accusations de « violences aggravées avec arme ». Les violences aggravées reprochées étant une chute de feuilles d’origine végétale sur le bras d’un représentant des forces de l’ordre. Le 6 octobre, c’est donc le jugement en appel qui se déroulera à Montpellier. Les tribunaux continuent à tourner, de la même manière que les engins de chantier de RTE alors que toute contestation est interdite, crise sanitaire oblige. Nous appelons à ne pas abandonner les luttes en cours, c’est pourquoi on vous donne rendez-vous le 6 octobre !

Le ridicule de l’accusation ne fait que mettre en exergue le fossé qui sépare désormais les forces de l’ordre du commun des mortels : un policier porte plainte parce qu’il dit avoir reçu des feuilles sur sa manche de veste quand ses collègues sont responsables de la mort de plusieurs dizaines de personnes chaque année.

De plus, porter plainte pour « outrage », « rébellion » ou encore « jet de feuilles d’origine végétale » est une affaire lucrative pour les forces de l’ordre : il s’agit en effet d’une pratique courante leur permettant de se payer un treizième mois !

Face à cette farce judiciaire, nous vous invitons mardi 6 octobre à 13 heures devant le tribunal de Montpellier (1, avenue Foch), accompagné·e·s de vos parapluies et de vos plus belles feuilles qui tombent dangereusement des arbres en ce début d’automne !

À bientôt,
Pas res nos arresta

L’Amassada
29 septembre 2020

Messages

  • Bonjour,
    cet exemple est emblématique de ce que sera la transition énergétique si on ne résiste pas à ces escroqueries.
    Dans la vallée du Mont Blanc où j’habite on nous bassine avec la protection du Mt Blanc (mais alors juste le sommet et surtout pas ce qu’il y a autour)pendant que les promoteurs (dont le maire de St Gervais) de ce pseudo projet de protection lancent la construction d’une méga route forestière en béton digne de Los Angeles qui va servir à quelques exploitants forestiers qui s’en sont passé sans problème depuis des décennies. Tout cela sous couvert de développement de la « filière bois », vaste opération commerciale. La société libérale de consommation, de production et de gaspillage est en marche. Courage à vous, vous pouvez envoyer vos infos à Vivre et Agir en Maurienne (vamaurienne@yahoo.fr) et Inspire (critallin74@free.fr ou info@inspire74.com) qui mènent des combats similaires depuis 30 ans dans les vallées de Alpes du Nord. Bien amicalement,
    Gérard Decorps, guide de haute montagne.

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

SPIP | Ouvaton.coop | | Plan du site | Suivre la vie du site RSS 2.0