la voie du jaguar

informations et correspondance pour l’autonomie individuelle et collective


Accueil > essais et documents > appels et déclarations > Solidarité avec San Mateo del Mar, Oaxaca, Mexique

Solidarité avec San Mateo del Mar, Oaxaca, Mexique

lundi 29 juin 2020, par Asamblea de Pueblos del Istmo

La situation que traverse la communauté ikoots de San Mateo del Mar, dans l’isthme de Tehuantepec, État d’Oaxaca, met en évidence le lien pervers entre la politique de développement de l’État et les agissements du crime organisé dans notre pays. Durant plus d’une décennie, San Mateo del Mar a lutté pour la défense de son territoire face aux menaces constantes que représentent l’installation de parcs éoliens, la privatisation des terres, la construction d’une digue et la modernisation du port de Salina Cruz.

Depuis la nomination du président municipal Bernardino Ponce Hinojosa, en octobre 2019, le harcèlement à l’encontre des habitants de San Mateo del Mar n’a cessé d’augmenter. Cette nomination survint à la suite d’élections organisées par l’Institut électoral de l’État et par Participation citoyenne d’Oaxaca qui non seulement n’ont pas respecté le système normatif interne mais qui en plus ont fait l’objet de graves irrégularités. Ces faits ont réveillé la colère et l’opposition des habitants de San Mateo envers le président imposé et ont provoqué l’escalade du conflit.

La nuit du 2 mai 2020, la communauté de San Mateo dénonçait déjà la violente agression qu’elle vivait et qui s’est achevée par une attaque à main armée dans l’agence municipale de Huazantlán del Río. On a signalé un homme assassiné, plusieurs blessés, des logements et des voitures incendiés. On a dénoncé le fait que les représentants du gouvernement de l’État d’Oaxaca avaient eu connaissance du conflit depuis le début de l’année mais n’étaient pas intervenus. Dans un communiqué, on nous avertissait qu’il pourrait y avoir des actes d’une plus grande gravité. À partir de ce moment-là, les intimidations et les actes de violence venant du maire et de son groupe paramilitaire se sont multipliés. Le dimanche 21 juin, une attaque contre des hommes et des femmes des agences municipales de San Mateo del Mar a tué quinze personnes.

Nous condamnons le massacre perpétré à San Mateo del Mar, nous réclamons justice pour le peuple ikoots, et nous soutenons les exigences exprimées par l’Union des agences et communautés indigènes ikoots. De plus, nous exhortons à comprendre ce conflit dans le cadre des tentatives du gouvernement de déstabiliser la région pour la mettre au service du capital. Il ne s’agit pas d’un conflit interne ou postélectoral, comme le considère le président Andrés Manuel López Obrador. Ce massacre est le résultat des projets de développement que l’on cherche à mettre en place sur les territoires indigènes. C’est pour cette raison que nous exigeons l’arrêt des projets de développement, le départ des entreprises qui convoitent ce territoire et le respect des us et coutumes et de l’autonomie des peuples.

Justice pour le peuple ikoots !
Non au Corridor interocéanique !

Comité Solidaridad con San Mateo del Mar

Pour se joindre à cet appel :
solidaridad.sanmateodelmar@gmail.com

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

SPIP | Ouvaton.coop | | Plan du site | Suivre la vie du site RSS 2.0