la voie du jaguar
informations et correspondance pour l’autonomie individuelle et collective

Accueil > essais et documents > appels et déclarations > Communiqué de l’Assemblée des peuples indigènes de l’isthme de Tehuantepec

Communiqué de l’Assemblée des peuples indigènes de l’isthme de Tehuantepec

samedi 30 juin 2012, par Asamblea de Pueblos del Istmo

Assemblée des peuples indigènes de l’isthme de Tehuantepec
pour la défense de la terre et du territoire (APIITDTT)

San Mateo del Mar, isthme de Tehuantepec,
État d’Oaxaca, le 24 juin 2012.

Bulletin de presse.

Le 8 avril dernier, l’Assemblée du village de San Mateo a nommé ses autorités municipales, qui n’ont pas été reconnues jusqu’à présent par le gouvernement de l’État d’Oaxaca, qui reconnaît toujours Francisco Valle Piamonte bien qu’il ait été destitué par cette assemblée. Dans ce contexte, mercredi 13 juin dernier, la commission de surveillance de l’Assemblée du village de San Mateo del Mar a arrêté cinq éléments de la police de l’État au lieudit Boca Seca, parce qu’ils s’étaient introduits illégalement sur son territoire, sans autorisation de la communauté. Ces policiers, les uns en quad, les autres à cheval, certains cagoulés, escortaient des éleveurs de Santa María del Mar, ils tiraient des coups de feu et agressaient les éleveurs, chevriers et pêcheurs de San Mateo. Les agressions et intimidations des voitures de patrouille de la police de l’État étaient constantes.

À cause de ces constantes agressions, la commission de surveillance a arrêté les policiers et les a transférés sur la place de San Mateo. Cette situation a obligé le gouvernement de l’État d’Oaxaca à chercher le dialogue avec la commission du village nommée par l’Assemblée ; entre autres points, on s’est mis d’accord sur la libération des policiers et leur sortie de la zone de conflit, le désarmement de la police de Santa María del Mar, le don, de la part de la Commission fédérale d’électricité (CFE), du paiement du courant électrique du troisième bimestre de l’année, la poursuite du processus d’accréditation des nouvelles autorités municipales élues en avril 2012. Il a été fixé une date pour une audience à Oaxaca le mardi 19 juin avec Jesús Martínez Álvarez, secrétaire du gouvernement de l’État, réunion qui a compté aussi avec la participation du secrétariat aux Affaires indigènes de l’État (SAI), en plus d’acteurs de la CFE et des Ponts et Chaussées, entre autres. Une autre réunion pour donner suite à ces accords aurait dû se tenir le vendredi 22, à Salina Cruz. Elle n’a pas eu lieu à cause de l’absence des représentants du gouvernement de l’État qui ont manqué à leur parole, démontrant ainsi une fois de plus leur désintérêt à reconnaître et à respecter les accords avec le village de San Mateo del Mar.

Face à cette situation, l’Assemblée suprême de San Mateo del Mar a porté à la connaissance du gouvernement de l’État que, si ne sont pas accréditées devant le Congrès de l’État ses autorités élues lors de l’assemblée du mois d’avril, les élections du 1er juillet prochain [1] seront suspendues dans cette commune du sud de l’isthme de Tehuantepec.

Pour le respect de l’autonomie et de la libre détermination des peuples indigènes.

Commission de liaison et de communication de l’APIITDTT

Traduit par el Viejo.

Notes

[1Élections présidentielle et locales, NdT.

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

SPIP | Ouvaton.coop | | Plan du site | Suivre la vie du site RSS 2.0